Allégorie Blasphématoire

 

 

C'est la belle nuit de Noël,
La neige étend son manteau blanc,
Et les yeux levés vers le ciel,
à genoux, les petits enfants,
Avant de fermer les paupières,
Font une dernière prière.

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N'oublie pas mon petit soulier.

Mais avant de partir,
Il faudra bien te couvrir,
Dehors tu vas avoir si froid,
C'est un peu à cause de moi.
Il me tarde tant que le jour se lève


Pour voir si tu m'as apporté,
Tous les beaux joujoux que je vois en rêve
Et que je t'ai commandés.

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N'oublie pas mon petit soulier.

Le marchand de sable est passé
Les enfants vont faire dodo
Et tu vas pouvoir commencer
Avec ta hotte sur le dos
Au son des cloches des églises
Ta distribution de surprises

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N'oublie pas mon petit soulier.

Si tu dois t'arrêter
Sur les toits du monde entier
Tout ça avant demain matin,
Mets-toi vite, vite en chemin.
 

 

 

C'est encore une nuit de Noël

L'obscurantisme étend son manteau noir

Et les yeux baissés pour ne rien voir

A genoux, c'est un ordre !!!

Avant de nous fermer à l'autre

Adorez-le… par derrière

 

Affreux vieux pape obscène

Quand tu descendras de ton trône

Avec tes réprimandes par milliers

Surtout, surtout oublie moi.

 

Mais quand vas-tu donc partir ?

Car il faudra bien un jour que tu partes

Avant, dehors, tu auras répandu toute ta misère

Toujours pareil, aujourd'hui comme hier

Il me tard de sortir de ce cauchemar

 

Pour voir la vraie vie rêvée

Tous mes vœux, tous mes beaux idéaux

Se feront, c'est sûr, sans toi.

 

Affreux vieux pape obscène

Quand tu descendras de ton trône

Avec tes réprimandes par milliers

Surtout, surtout oublie moi.

 

Malgré tes discours haineux passés,

Nous continuerons d'ouvrir les yeux

Et tu vas pouvoir arrêter

Avec ta bêtise sur ton dos vieux

Au son des carillons de tes églises

Ta distribution de mauvaises surprises.

 

Et quand tu seras revenu au Vatican

Regardes-toi dans un miroir

Non, tu n'as pas été sage

Mais quelle importance, tu es ostentatoire…

 

Affreux vieux pape obscène

Quand tu descendras de ton trône

Avec tes réprimandes par milliers

Surtout, surtout oublie moi.

 

 


La Phrase du Jour

"La terre ne nous a pas été léguée par nos parents,

Elle nous a été prêtée par nos enfants !"

Bernard Werber - Le Miroir de Cassandre


23.09.09.22.00

Extatique

Hypnotique

Electrique

Esthétique

Magique

Unique

Fantastique

Electronique

Onirique

Excentrique

Fantasmagorique

Mystique

Angélique

Sortie du concert de Klaus Schulze et Liza Gerrard - La Cigale - 2009


Citation

C'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même.

Donnez-lui un masque et il vous dira la vérité"

Oscar Wilde - Intentions (1891


Episode 2

"Les cailloux, tu les vois parce qu'il n'y en a pas..."

Frédéric - 21.07.09 - 10 h 00

"Mon bâton de pluie n'aime pas la pluie"

Stéphane - 21.07.09 - 19 h 30

"Je suis céphalo-rectal"

Jérôme - 20.07.09 - 08 h 30

"J'aime bien m'asseoir dans la beauté"

Stéphane - 21.07.09 - 15 h 00

"J'ai la courgette impétueuse"

Jérôme - 21.07.09 - 20 h 30

"Avec Sidarta, nous avons partagé la même queue... de lote"

21.07.09 - 22 h 00

"Le petit poussin faisait du surf sur la pastèque"

Stéphane - 25.07.09 - 19 h 15

"Il faut mettre le mot vaisselle dans le cadavre"

Frédéric - 21.07.09 - 22 h 40

"Quelqu'un peut allumer mes tongues ?"

Jérôme - 21.07.09 - 23 h 45

"J'ai appris que j'étais enceinte en allant chez Midas..."

Jacotte - 22.07.09 - 00 h 30

"Tu masses la claquettes, Joan ?"

Yolande - 22.07.09 - 13 h 30

"L'année prochaine, nous serons Graine Jaune Auto existante"

Stéphane - 22.07.09 - 13 h 15

"Nos corps se sont rencontrés dans l'huile"

Jérôme - 23.07.09 - 10 h 30

"Dieu s'appelle Monique"

Stéphane - 25.07.09 - 20 h 30

"Picorer à la fraîche, c'est pas mal !!!"

Yollande - 25.07.09 - 21 h 00

"Oh, je n'avais pas remarqué qu'Otis Redding s'appelait Otis."

Jérôme - 25.07.09 - 21 h 15

"Le cumin a bouffé la girofle."

Dominique - 26.07.09 - 12 h 30

"Vous êtes totalement déglobulisée"

Yolande - 26.07.09 - 16 h 30


Odamour

Tout mou, tout coulant
Tanné par le vent
Oh plumage d'engoulevent
S'embrassant en soupirant.

La bouse est sèche, le temps est venu
Et si jadis, en toi, j'ai cru
Aujourd'hui tu m'aimes, oui, pour mon cul.

Oui, ça palpite, ça palpite
Toi en moi, nous ne sommes plus ermites
Ton langoureux sourire m'étripe
Avec toi chaque jour c'est éclectique.

Si déjà dans le noir s'entrouvre l'obscure couvercle
J'ai confiance, je le sait, tu élargis le cercle
Sous ta robe de ton auguste pétoncle
Car en amour, on ne sait qui est dans l'attente de l'oncle.

Tu as percé mon cœur de ta majestueuse chignole
Qui dans mon esprit chante comme un rossignol
Mais dans mon corps comme une obscure vérole.

Et si je vois que l'inspiration se tasse
Il est temps de passer à l'hypocras
Et toi de vin devins divin.


Cadavres Exquis - 3

Au milieu d'une nuit étoilée, dans une couscoussière flambant neuve, une poulette blanche à pompon se trémoussait en piaillant désespérément comme une poulette déplumée, alors que pendant ce temps là, à côté de Louis XXIV, Mary Poppins pétait dans la forêt avec mes condoléances.


Au temps des dinosaures, partout sur le petit pois, la courge hallucinée souffrait dans les pins de Bladey avec une paire de sandales orgasmiques à genou, alors que pendant ce temps là, au cœur même des alpes Suisses, couvertes de vertes prairies laitières, une bande de joyeux drilles boulottait avec frénésie le dentier croustillant.


Lors de ma première semaine chamanique, au c.. une vache molle, un ange gardien incrémentait bigrement le frelon chinois sur un papillon sauvage, alors que pendant ce temps là, dans le lit, la batcave aux dents qui pendent faisait la vaisselle d'après une recette époustouflante de grand-mère.


Dans une bibliothèque, à l'heure ou le soleil fait ses adieux à la lune, un schtroumpf à gros bonnet rigole vers des contrées sauvages et angélique, alors que pendant ce temps là, sur le trône au 12 tourments, une femme sans lunette procrastinait avec une clé à molette avec adoration.


Il y a fort fort longtemps, au fond du caleçon, Maître S supinait un plat de queue de lotte rose bonbon, alors que pendant ce temps là, sur la planète fourbe, un ange rieur léchait la catin de la tatin vert citron.


Par une belle journée nucléaire, dans la yourte, un poussin monoacide chantait tendrement au-dessus d'un énorme trou de taupe, alors que pendant ce temps là, dans les rues pavées, le chien blanc expulse à tout va une pomme gaie.


Le 14 juillet dernier, dans le cœur chaud d'ivresse d'un volcan, les compagnons de la chanson suçotaient en rigolant tendrement le caniche chic du ciel, alors que pendant ce temps là, sur un concombre turgescent, la cinglée des châteaux hantés remplissait l'action et toute la bande particulièrement excitée.


Au merveilleux pays de jadis, dans un jardin enchanté, un gnome pustuleux et lubrique picorait et souriait à un coquelicot avec une frénésie communicative, alors que pendant ce temps là, dans la tripaille vermoulue, une illuminé faisait la vaisselle à la main avec une transsexuelle anorexique, 1 devant, 1 derrière.


Peut-être une nuit, dans un astronef de l'espace, la petite grenouille se carapatait langoureusement avec la tarte tatin pas cuite, alors que pendant ce temps là, dans la bassine pleine d'eau, Chouchou et Loulou éjaculaient avec l'ange Gabriel par devers soi.


Demain, dans la yourte, la gourgandine au fond de son trou estampillera joyeusement la tarte tatin abstinente, alors que pendant ce temps là, dans le chiotte, un poisson rouge atteint d'aquaphobie plumera un vénusien fourbe subrepticement.


Le 2 avril 1598, au pays de fort fort lointain, une sauterelle bigame demandait un essayeur de fleshlight émerveillé, alors que pendant ce temps là, sur la cuvette des toilettes sèches de Bladey, l'ange coquin s'envolait avec une fourmi rouge en tripant verticalement.


Jamais depuis longtemps, sur un pamplemousse cosmique, l'ange de la forêt ne s'était exclamé à l'aigle noir en suçotant un cricket, alors que pendant ce temps là, dans une serre, une tarte tatin pas cuite coinçait un oiseau déjanté.


Le jour que vous voudrez, entre Mars et Vénus, 3ème à droite après le chêne liège, une verrue plantaire tentera de s'échapper tendrement d'une pendule comtoise, alors que pendant ce temps là, dans un couloir obscur, le petit criquet farceur vibrera angéliquement avec Y.


En l'an de grâce 007, sous la culotte de Mère Denis, le coq hurlait sa peine au dromadaire fétide, alors que pendant ce temps là, des être illuminés dévisageait indubitablement la spatule aux milles ventouses laborieuses et amoureuses.


Au Pléistocène, dans une cave, une pantoufle aurait enjambait en vitesse et plus vite que ça un énorme champignon magique, alors que pendant ce temps là, dans ta chambre, la comtesse ébouriffée aurait dévoré de toutes ses dents, une feuille de chou mââââââââgiiiiique !!!


Tout le temps depuis la nuit des temps, au fond d'un nuage, Marie Madeleine, la cousine du Pape exaspérait avec plénitude, par inadvertance et non sans malice, l'âne Gaston, alors que pendant ce temps là, dans un avion, une sauterelle géante et cannibale vomissait un élan dénudé comme un criquet.


Du temps où les anges avaient encore un sexe, dans l'aurore Boréale, un prince devenu Bouddha tergiversait avec la Baronne de façon lente, alors que pendant ce temps là, dans l'obscur boyau d'un moine, une sauterelle toute ébaubie masturbait délicatement et langoureusement Y.


Dans quelques jours, ici, l'archange Raphaël et les 7 nains décrémenteront une glace myrtille-fraise indisposée, alors que pendant ce temps là, dans sa baignoire sonore, une ânesse bleue chatouillera énergiquement, péniblement un inconnu sans tarte Tatin pas cuite.


Dans très peu de temps, au milieu d'une myriade d'étoiles, un tracteur défoncé postillonnera goulûment des hectolitres de clés, alors que pendant ce temps là, sur une crotte de nez, l'ange Gabriel illusionnera délicatement un astronef.


Dans à peine deux minutes, dans le trou du cul du monde, quelques danseuses suceront et caresseront le trou béant en rigolant, alors que pendant ce temps là, au sommet de la Tour Eiffel, un globule rouge zoophile s'envolera pétillant avec un surfeur de moutarde.


Il y a trois cent soixante mille ans et 2 jours, sous le chêne, un lutin sauvage a testé la charrue avant les bœufs sans lunette, alors que pendant ce temps là, dans la lande du pays du sud Gironde, une marguerite poilue suçait un mainate fasciste amoureux avec grand plaisir.


Cadavres Exquis - 2

A la tombé d’une nuit, au Caribou, de sages poètes se déshabillaient activement perchés sur un arbre alors que pendant ce temps là, à l’angle de la terre, la grenouille désirait un ver luisant curieux.


Un jour de grand sabbat, dans les entrailles de la terre, le Caribou, bien sûr, unifiait la lune avec une manivelle alors que pendant ce temps là dans la forêt primaire, un caniche hurlait sur une Fleshlight toute bleu.


Jamais, vers le milieu du temple solaire, une fêlure vivait les peuples avec émerveillement alors que pendant ce temps là à Lisbonne, des chevaux de toutes les couleurs croquaient les puces du roi recaressé.


A l’heure où toutes les pendules s’étaient arrêtées, dans le château de mon père, ma féminité sirotait cette dame avec une étoile alors que pendant ce temps là, derrière un rocher, le personnel hurlait à pleine voix en rêvant d’être dieu : « Cosette en Socquette ».


Il y a 20 ans, tout en haut de la montagne, une dame grandissait doucement un braquemard impressionnant avec une belle vue alors que pendant ce temps là au château des Nymphes, l’ombre de mon ombre se tourne vers des enfants et des adultes amoureusement martyrs.


Il y a bien des années, dans le désert, un gnome dormait avec de très gracieux pieds alors que pendant ce temps là une paire de jarretières et une tapette hystérique se servaient d'une passoire d’éjointé : si je le savais, je te le dirai.


Par une belle nuit d’été, dans le train, une jument verte masturbait vigoureusement l’ascenseur des censeurs en les chatouillant gaiment alors que pendant ce temps là dans les couilles de mon père, l’ayatollah XY2 observait un singe à l’envers.


Il y a 15 jours, au fond d’une grotte un bel athlète nu montait sur une chenille giroflée à damner un vicaire alors que pendant ce temps là en Iran, des fées et des chanoines dormaient avec Jean et patience…


Il y a 60 ans, déjà, à l’aube de la révolution des transsexuels, dans l’Orient Express, Monsieur jouait avec un satellite magique alors que pendant ce temps là au Macumba, un chaudron exposait de petits bonbons enfin délivrés dans une ferme agricole.


Maintenant, sur Mars, un clown triste philosophe obscurément par terre alors que pendant ce temps là, juste près de la gare, une paire de lunettes mettait fin à ses jours dans un verre en allant et venant au rythme des serpents.


Au temps de l’esclavage, à Cherbourg, un tout petit taon aborda une poule gorgée de jus alors que pendant ce temps là au Caribou, les joyeuses fées Yokka, qui s’en tapaient le coquillard, se tournaient les pouces avec des gadgets visibles et invisibles à l’œil.


Entre chien et loup, à Lisbonne, le lézard faisait des acrobaties sur un sujet profond alors que pendant ce temps là tout en haut de la branche d'un l’arbre, des chevaux sursautaient joyeusement dans la douleur chantante.


Au 3ème millénaire, dans une crique sauvage, la tour Eiffel démarre en pétaradant avec la sorcière du placard aux balais et dit : « Ben, en caribou… », alors que pendant ce temps là dans la vallée du Vercors, au château du caribou, la femme montait avec les fées pétées…


N’importe quand, en Afrique, dans le berceau de l’humanité : Ethiopie… Utopie, le gardien motorisait ces boules irradiées alors que pendant ce temps là sur la route, mon ex rigole des enfants roses et bleus…


Par un beau soir d’été à Paris, le grand schtroumpf scintillant fortifiait complètement ses blessures avec des moyens humains alors que pendant ce temps là dans la fontaine, Albert dansait avec grâce, accompagné du sanguinolent roi d’Espagne sanguinolent.


Ce matin, dans les montagnes du Rift, les princesses sautaient sur un champignon hystérique et romantique alors que pendant ce temps là, au Cinéma, un rossignol meuglait sur la folle qui s’affole à cru.


Au début du jour, sur une planète lointaine, un petit elfe exigeât que le train chantât alors que pendant ce temps là, sur la montagne, Toi… Moi… Nous… plombions la greluche et ses grelots en s’illuminant tendrement.


Dans un proche passé, dans la raie de mes fesses, Beth Dito joua au docteur avec les elfes émoustillés alors que pendant ce temps là, dans la vallée, une libellule jaune achetait l’espérance verte.


Avant l’existence de la terre, dans l’immense prairie d’Herbouilly, un hippocampe doré prenait ses pères, mères, frères et sœurs musclés alors que pendant ce temps là au-dedans de toi, l’homme au fouet virevoltait au vent des carottes violettes fluorescentes.


Maintenant, partout autour des fournaises, ma belle-mère dite « la moche… » se dispersait avec mon cousin glauque alors que pendant ce temps là dans l’infini cosmos, le ver luisant actionnait doucement son joyeux billet.


Un jour, ici ou là-bas, le Caribou à la queue fourchu nourrissait d’amour mielleux le clafoutis du pesant papy alors que pendant ce temps là dans les rues d’une citadelle, les enfants plongeaient amoureusement et élégamment sur une alouette.


Il y a bien longtemps, à Torremolinos, moi, je chantais merveilleusement « Blanche neige » alors que pendant ce temps là dans le réfrigérateur bleu, des spectateurs espéraient leur lait quand tu veux, où tu veux, comme tu veux.


Il y a 20 ans, dans le désert, un astronaute ivre gambadait gaiement sur une lettre alors que pendant ce temps là, dans les provinces du monde entier, les vaches extériorisaient merveilleusement leurs peurs avec la fée carabosse.


Hier, en France, un apollon disait non au troll vert luisant en le fuyant joyeusement alors que pendant ce temps là, dans la tirelire à ski, le mauvais élève mangeait une hirondelle enragée.


Ce dimanche 14 juin 2009, au bord de la mer, Méphisto démantelait allègrement la fleur de lys alors que pendant ce temps là, qu'est-ce que ma voisine de 15 ans illuminait miraculeusement ???


Dans un espace intemporel, au bord du ravin, une famille composée de 2 petites filles aimaient avec force les éléments à poils alors que pendant ce temps là un énorme éléphant de mer se mouchait passionnément dans de l’or.


Aujourd’hui peut-être, dans le château de la pucelle enchantée, la belle fée gore aux dents d’acier bouffait une Fleshlight alors que pendant ce temps là dans le castel, un champ tigré chantait à tue-tête avec une manivelle tranquille.


C’était, il y a deux jours, dans la gare, les enfants de la terre s’exilaient en larme alors que pendant ce temps là dans la forêt perdue, le chaudron magique et enchanté tordait le Plug de mon père en vélo


Episode 1

"Je me suis accroché à la fourchette

quand le satyre me sauta à la figure"

Charles Janus Monroe - 12.06.09 - 20 h 30

"Tu t'endors avec un bouquet de Muguet

et le lendemain, tu te réveilles mort..."

Frédéric - 12.06.09 - 23 h 00

"Image qu'on te pète au nez la première fois,

aujourd'hui, tu trouverais cela sublime"

Frédéric - 15.06.09 - 01 h 00


La Pensée du Soir

"Depuis que ma baignoire chante,

J'ai une pêche d'enfer. "

Frédéric - 23.06.09 - 22 h 12


Citation

"La Théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.

La Pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi."

Albert Einstein


Repos

Repos émotionnel
Page blanche utile
Recharge sensorielle
Evacuation futile

Travail supplémentaire accepté
Temps disposé grignoté
Travail créatif primitif stoppé
Temps à venir planifié

Bousculade d'images
Et tornades d'idées
Ruade loin des plages
Et escalade extasiée

Négation nocturne
Rêves continus

Acceptation diurne
Réalité discontinue


Je crois que je commence à comprendre...

La loi de Parkinson,

rien à voir avec la maladie du même nom,

veut que plus une entreprise grandit,

plus elle engage des gens médiocres

mais néanmoins surpayés.


Pourquoi ?


Tout simplement

parce que les cadres en place

redoutent l’arrivée de concurrents en puissance.


La meilleure manière de ne pas se créer

de rivaux dangereux consiste

à engager des incompétents.


La meilleure façon de supprimer

en eux toute velléité de faire

des vagues est de les surpayer.


Ainsi les castes dirigeantes se trouvent

assurées d’une tranquillité permanente