2012

Notre Terre

Un Croyant...

Cadavres exquis de Bladey

29 Février 2012 - Une journée hors du temps

4 août 2012 - Une journée hors du temps - Suite

2011

Le Silence

De circonstance

Sortie de son contexte

Tentation

Citation Biblique

La pensée du jour

Citation

Volonté

2010

Voltaire

Proverbe Soufi

16 octobre dans l'histoire

La Bible

Comble

Opium

Citation

31 mars 2010

Citation

Le Temps

2009

Allégorie Blasphématoire

La Phrase du Jour

23.09.09.22.00

Citation

Episode 2

Odamour

Cadavres Exquis - 3

Cadavres Exquis - 2

Episode 1

La Pensée du Soir

Citation

Repos

Je crois que je commence à comprendre...

2008

2 x 20

Un bruit dans la nuit

Balade dans la Nuit

Citation

Dialogue entre extrémités

Ueid

Cadavres Exquis - 1

Cohérence Mémorielle Constructive

212

Parenfer

L'Œil de Marie

1988

Cathy

La Souris et le Saule Pleureur

Elsa

L'Aveugle

2012

4 août 2012 - Une journée hors du temps... Suite

 

"J'ai vu une courses d'autruches

sur des capsules de bière."

 

"God à un trou"

 

"Souvent,

les choses s'arrêtent sans piste..."

 

Sidarta

Cadavres exquis de Bladey

 

 

Il y a 12 jours et 2 ans, sous un poil pubien,

Piotr Ivan Popovitch Ramirez gigotait sous une montagne convexe

alors que pendant ce temps-là,

dans l’anus de Benoît XVI,

notre Seigneur Jésus Christ danse sur un livre ancien.

 

Dans des années lumières, à bord d’un OVNI schizophrène,

une tartiflette séquençait un pamplemousse

alors que pendant ce temps-là,

sur mes genoux,

une mouche tsé-tsé supputait la lumière de la lune.

 

Au chaud dans les entrailles d’une vache sacrée,

prêt de la yourte, Roselyne la Trute transpire

une nouvelle barbe pubienne

alors que pendant ce temps-là,

dans la forêt de pins,

une cheminée allongée lit un livre de cul.

 

En plein moyen-âge, ici et là, je suis lasse dit-elle,

le chien Bulle escaladait lentement une bicyclette gothique

alors que pendant ce temps-là,

dans les montagnes noires,

le petit elfe accrochait patiemment les morpions de Nadine M.

 

 

29 Février 2012 - Une journée hors du temps à Bladey

 

 

"Tu vérifieras que ton inconscient est ponctuel" (O).

 

"Chacune de vous recèle une espace d’anormalité" (Sid).

 

"Avec son doigt, elle a vérifié que le cheval va pondre un œuf" (C).

 

"J’ai bien d’autres ailleurs en moi" (O).

 

"Idée : Faire un loto avec des caleçons garnis" (O).

 

"Si tu secoues le jambon, il va finir par rentrer" (Sid).

 

"Les grues miaulent".

 

"Mes aiguës sont normaux mais mes graves sont niqués".

 

"Oh Jésus que ma joie demeure…"

"Quoi ? Oh Jésus ma toile de verre" (O).

 

 

Un croyant est quelqu'un qui

pense que Dieu le protège...

 

Un intégriste est quelqu'un qui

croit protéger Dieu

 

Notre Terre

 

Notre terre qui est la seule

Que ton nom soit respecté

Que ton originalité soit reconnue

Que ta beauté perdure ici et ailleurs

Pardonne-nous nos bêtises

Comme nous pardonnons aux ignorants

Et ne nous soumets pas à la facilité,

Mais délivre-nous des cons.

 

Bonne année 2012 à tous...

2011

 

De circonstance...
Si vous êtes critiqué, c'est que vous êtes critiquable.
Si vous êtes critiquable, c'est que vous avez quelque chose à dire.
Si vous avez quelque chose à dire c'est que vous êtes intéressant.
Si vous êtes intéressant, vous dérangez.
... Si vous dérangez c'est la preuve que vous existez!
... Je préfère exister alors... c'est un honneur d'être critiquée...!
"

 

Sortie de son contexte
 
"Notre idée de départ était
d'arrêter avec le début de l'avent."

 

"Oh mon Dieu, ne me soumettez pas la tentation,
je trouverais le chemin toute seule !!!"
Rita Maé Brown

 

"Plus la perruque est haute
Plus on est prêt de Dieu..."
Lady Bunny

 

"Beaucoup trop de gens n'aiment pas les homos...

Mais si Jésus n'avait pas été crucifié mais empalé...

Le jour de la gay pride serait fête religieuse..."

 

On devrait vivre sa vie à l'envers... Commencer par mourir, ça éliminerait ce traumatisme qui nous suit toute notre vie. Se réveiller dans un hospice, puis se faire expulser pour bonne santé. Travailler, jusqu'à devenir assez jeune pour profiter de la vie. Faire la fête, aller au lycée, au collège. Puis devenir bébé. Passer 9 mois tranquille à flotter et pour finir... Quitter ce monde dans un orgasme...!!!
 
Origine inconnue

 

"Un réveil qui n'a plus ses aiguilles

et qui continue à faire tic tac,

c'est vraiment un bel exemple de volonté."

Anonyme

 

 

2010

"J'ai choisi le bonheur

car c'est bon pour la santé"

Voltaire

"Sois humble,

car tu es fait de boue.

Sois noble,

car tu est fait d'étoiles"

Proverbe Soufi

 

16 octobre dans l'histoire

289ème jour de l’année du calendrier grégorien

25ème jour du mois de Vendémiaire dans le calendrier républicain français, « jour du bœuf »

1793 – La Reine de France, Marie-Antoinette est guillotinée

1854 – Naissance d’Oscar Wilde

1923 – Création de la société Walt Disney

1940 – Création du ghetto de Varsovie

1945 – Naissance de Pascal Sevran

1946 – Exécution des criminels nazis condamnés au cours du Procès de Nuremberg

1958 – Naissance de Tim Robin

1961 – Naissance de Marc Levy

1963 – Naissance d’Elie Semoun

1968 – Naissance d’Elsa Zilberstein

             Naissance de Charles Janus Monroe

1978 – Le Cardinal Karol Wojtyla est élu Pape : Jean-Paul II

1982 – Naissance de Frédéric Michalak

1984 – Le corps du petit Grégory Villemin est retrouvé dans la Vologne

1984 – Desmond Tutu reçoit le Prix Nobel de la Paix

Astrologie occidentale : Balance Ascendant Gémeaux

Astrologie Chinoise : Singe

Ange Gardien : Hahahel

Astrologie Maya : Dragon Rouge Rythmique

Astrologie Celte : Lierre

Astrologie Amérindienne : Corbeau

Astrologie Arabe : Massue Paysanne

La Bible

"La Bible,

ce superbe traité de morale à l'usage

des cailloux, des rochers et des menhirs,

nous enseigne d'admirables principes pétrifiés."

Amélie Nothomb - "Ni d'Eve ni d'Adam"

Comble

"Se délecter de la médiocrité d'autrui

est bien le comble de la médiocrité."

Amélie Nothomb - Voyage d'hiver

Opium

"La religion n'est pas l'opium du peuple,

la religion est le placebo du peuple."

Dr House - 07/04/10

 

Citation

"Cultiver l'humilité revient à

cultiver l'hypocrisie."

Gandhi

 

31 mars 2010

"La bêtise a ceci de terrible qu'elle peut

ressembler à la plus profonde sagesse "

Valery Larbaud

 

Citation

"Les gens couverts de croix me font

 irrésistiblement penser à un cimetière."

Paul Léautaud

 

Le Temps

"Le temps est précieux et pourtant,

il ne nous coûte rien.

On peut en faire ce que bon nous semble

mais on ne peut pas le contrôler.

On peut en profiter mais pas l'arrêter

et une fois qu'on l'a perdu,

on ne peut pas le rattraper.

Il est ainsi."

 

Médium - S.5-EP.10

2009


Allégorie Blasphématoire

 

 

C'est la belle nuit de Noël,
La neige étend son manteau blanc,
Et les yeux levés vers le ciel,
à genoux, les petits enfants,
Avant de fermer les paupières,
Font une dernière prière.

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N'oublie pas mon petit soulier.

Mais avant de partir,
Il faudra bien te couvrir,
Dehors tu vas avoir si froid,
C'est un peu à cause de moi.
Il me tarde tant que le jour se lève


Pour voir si tu m'as apporté,
Tous les beaux joujoux que je vois en rêve
Et que je t'ai commandés.

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N'oublie pas mon petit soulier.

Le marchand de sable est passé
Les enfants vont faire dodo
Et tu vas pouvoir commencer
Avec ta hotte sur le dos
Au son des cloches des églises
Ta distribution de surprises

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N'oublie pas mon petit soulier.

Si tu dois t'arrêter
Sur les toits du monde entier
Tout ça avant demain matin,
Mets-toi vite, vite en chemin.
 

 

 

C'est encore une nuit de Noël

L'obscurantisme étend son manteau noir

Et les yeux baissés pour ne rien voir

A genoux, c'est un ordre !!!

Avant de nous fermer à l'autre

Adorez-le… par derrière

 

Affreux vieux pape obscène

Quand tu descendras de ton trône

Avec tes réprimandes par milliers

Surtout, surtout oublie moi.

 

Mais quand vas-tu donc partir ?

Car il faudra bien un jour que tu partes

Avant, dehors, tu auras répandu toute ta misère

Toujours pareil, aujourd'hui comme hier

Il me tard de sortir de ce cauchemar

 

Pour voir la vraie vie rêvée

Tous mes vœux, tous mes beaux idéaux

Se feront, c'est sûr, sans toi.

 

Affreux vieux pape obscène

Quand tu descendras de ton trône

Avec tes réprimandes par milliers

Surtout, surtout oublie moi.

 

Malgré tes discours haineux passés,

Nous continuerons d'ouvrir les yeux

Et tu vas pouvoir arrêter

Avec ta bêtise sur ton dos vieux

Au son des carillons de tes églises

Ta distribution de mauvaises surprises.

 

Et quand tu seras revenu au Vatican

Regardes-toi dans un miroir

Non, tu n'as pas été sage

Mais quelle importance, tu es ostentatoire…

 

Affreux vieux pape obscène

Quand tu descendras de ton trône

Avec tes réprimandes par milliers

Surtout, surtout oublie moi.

 

 


La Phrase du Jour

"La terre ne nous a pas été léguée par nos parents,

Elle nous a été prêtée par nos enfants !"

Bernard Werber - Le Miroir de Cassandre


23.09.09.22.00

Extatique

Hypnotique

Electrique

Esthétique

Magique

Unique

Fantastique

Electronique

Onirique

Excentrique

Fantasmagorique

Mystique

Angélique

Sortie du concert de Klaus Schulze et Liza Gerrard - La Cigale - 2009


Citation

C'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même.

Donnez-lui un masque et il vous dira la vérité"

Oscar Wilde - Intentions (1891


Episode 2

"Les cailloux, tu les vois parce qu'il n'y en a pas..."

Frédéric - 21.07.09 - 10 h 00

"Mon bâton de pluie n'aime pas la pluie"

Stéphane - 21.07.09 - 19 h 30

"Je suis céphalo-rectal"

Jérôme - 20.07.09 - 08 h 30

"J'aime bien m'asseoir dans la beauté"

Stéphane - 21.07.09 - 15 h 00

"J'ai la courgette impétueuse"

Jérôme - 21.07.09 - 20 h 30

"Avec Sidarta, nous avons partagé la même queue... de lote"

21.07.09 - 22 h 00

"Le petit poussin faisait du surf sur la pastèque"

Stéphane - 25.07.09 - 19 h 15

"Il faut mettre le mot vaisselle dans le cadavre"

Frédéric - 21.07.09 - 22 h 40

"Quelqu'un peut allumer mes tongues ?"

Jérôme - 21.07.09 - 23 h 45

"J'ai appris que j'étais enceinte en allant chez Midas..."

Jacotte - 22.07.09 - 00 h 30

"Tu masses la claquettes, Joan ?"

Yolande - 22.07.09 - 13 h 30

"L'année prochaine, nous serons Graine Jaune Auto existante"

Stéphane - 22.07.09 - 13 h 15

"Nos corps se sont rencontrés dans l'huile"

Jérôme - 23.07.09 - 10 h 30

"Dieu s'appelle Monique"

Stéphane - 25.07.09 - 20 h 30

"Picorer à la fraîche, c'est pas mal !!!"

Yollande - 25.07.09 - 21 h 00

"Oh, je n'avais pas remarqué qu'Otis Redding s'appelait Otis."

Jérôme - 25.07.09 - 21 h 15

"Le cumin a bouffé la girofle."

Dominique - 26.07.09 - 12 h 30

"Vous êtes totalement déglobulisée"

Yolande - 26.07.09 - 16 h 30


Odamour

Tout mou, tout coulant
Tanné par le vent
Oh plumage d'engoulevent
S'embrassant en soupirant.

La bouse est sèche, le temps est venu
Et si jadis, en toi, j'ai cru
Aujourd'hui tu m'aimes, oui, pour mon cul.

Oui, ça palpite, ça palpite
Toi en moi, nous ne sommes plus ermites
Ton langoureux sourire m'étripe
Avec toi chaque jour c'est éclectique.

Si déjà dans le noir s'entrouvre l'obscure couvercle
J'ai confiance, je le sait, tu élargis le cercle
Sous ta robe de ton auguste pétoncle
Car en amour, on ne sait qui est dans l'attente de l'oncle.

Tu as percé mon cœur de ta majestueuse chignole
Qui dans mon esprit chante comme un rossignol
Mais dans mon corps comme une obscure vérole.

Et si je vois que l'inspiration se tasse
Il est temps de passer à l'hypocras
Et toi de vin devins divin.


Cadavres Exquis - 3

Au milieu d'une nuit étoilée, dans une couscoussière flambant neuve, une poulette blanche à pompon se trémoussait en piaillant désespérément comme une poulette déplumée, alors que pendant ce temps là, à côté de Louis XXIV, Mary Poppins pétait dans la forêt avec mes condoléances.


Au temps des dinosaures, partout sur le petit pois, la courge hallucinée souffrait dans les pins de Bladey avec une paire de sandales orgasmiques à genou, alors que pendant ce temps là, au cœur même des alpes Suisses, couvertes de vertes prairies laitières, une bande de joyeux drilles boulottait avec frénésie le dentier croustillant.


Lors de ma première semaine chamanique, au c.. une vache molle, un ange gardien incrémentait bigrement le frelon chinois sur un papillon sauvage, alors que pendant ce temps là, dans le lit, la batcave aux dents qui pendent faisait la vaisselle d'après une recette époustouflante de grand-mère.


Dans une bibliothèque, à l'heure ou le soleil fait ses adieux à la lune, un schtroumpf à gros bonnet rigole vers des contrées sauvages et angélique, alors que pendant ce temps là, sur le trône au 12 tourments, une femme sans lunette procrastinait avec une clé à molette avec adoration.


Il y a fort fort longtemps, au fond du caleçon, Maître S supinait un plat de queue de lotte rose bonbon, alors que pendant ce temps là, sur la planète fourbe, un ange rieur léchait la catin de la tatin vert citron.


Par une belle journée nucléaire, dans la yourte, un poussin monoacide chantait tendrement au-dessus d'un énorme trou de taupe, alors que pendant ce temps là, dans les rues pavées, le chien blanc expulse à tout va une pomme gaie.


Le 14 juillet dernier, dans le cœur chaud d'ivresse d'un volcan, les compagnons de la chanson suçotaient en rigolant tendrement le caniche chic du ciel, alors que pendant ce temps là, sur un concombre turgescent, la cinglée des châteaux hantés remplissait l'action et toute la bande particulièrement excitée.


Au merveilleux pays de jadis, dans un jardin enchanté, un gnome pustuleux et lubrique picorait et souriait à un coquelicot avec une frénésie communicative, alors que pendant ce temps là, dans la tripaille vermoulue, une illuminé faisait la vaisselle à la main avec une transsexuelle anorexique, 1 devant, 1 derrière.


Peut-être une nuit, dans un astronef de l'espace, la petite grenouille se carapatait langoureusement avec la tarte tatin pas cuite, alors que pendant ce temps là, dans la bassine pleine d'eau, Chouchou et Loulou éjaculaient avec l'ange Gabriel par devers soi.


Demain, dans la yourte, la gourgandine au fond de son trou estampillera joyeusement la tarte tatin abstinente, alors que pendant ce temps là, dans le chiotte, un poisson rouge atteint d'aquaphobie plumera un vénusien fourbe subrepticement.


Le 2 avril 1598, au pays de fort fort lointain, une sauterelle bigame demandait un essayeur de fleshlight émerveillé, alors que pendant ce temps là, sur la cuvette des toilettes sèches de Bladey, l'ange coquin s'envolait avec une fourmi rouge en tripant verticalement.


Jamais depuis longtemps, sur un pamplemousse cosmique, l'ange de la forêt ne s'était exclamé à l'aigle noir en suçotant un cricket, alors que pendant ce temps là, dans une serre, une tarte tatin pas cuite coinçait un oiseau déjanté.


Le jour que vous voudrez, entre Mars et Vénus, 3ème à droite après le chêne liège, une verrue plantaire tentera de s'échapper tendrement d'une pendule comtoise, alors que pendant ce temps là, dans un couloir obscur, le petit criquet farceur vibrera angéliquement avec Y.


En l'an de grâce 007, sous la culotte de Mère Denis, le coq hurlait sa peine au dromadaire fétide, alors que pendant ce temps là, des être illuminés dévisageait indubitablement la spatule aux milles ventouses laborieuses et amoureuses.


Au Pléistocène, dans une cave, une pantoufle aurait enjambait en vitesse et plus vite que ça un énorme champignon magique, alors que pendant ce temps là, dans ta chambre, la comtesse ébouriffée aurait dévoré de toutes ses dents, une feuille de chou mââââââââgiiiiique !!!


Tout le temps depuis la nuit des temps, au fond d'un nuage, Marie Madeleine, la cousine du Pape exaspérait avec plénitude, par inadvertance et non sans malice, l'âne Gaston, alors que pendant ce temps là, dans un avion, une sauterelle géante et cannibale vomissait un élan dénudé comme un criquet.


Du temps où les anges avaient encore un sexe, dans l'aurore Boréale, un prince devenu Bouddha tergiversait avec la Baronne de façon lente, alors que pendant ce temps là, dans l'obscur boyau d'un moine, une sauterelle toute ébaubie masturbait délicatement et langoureusement Y.


Dans quelques jours, ici, l'archange Raphaël et les 7 nains décrémenteront une glace myrtille-fraise indisposée, alors que pendant ce temps là, dans sa baignoire sonore, une ânesse bleue chatouillera énergiquement, péniblement un inconnu sans tarte Tatin pas cuite.


Dans très peu de temps, au milieu d'une myriade d'étoiles, un tracteur défoncé postillonnera goulûment des hectolitres de clés, alors que pendant ce temps là, sur une crotte de nez, l'ange Gabriel illusionnera délicatement un astronef.


Dans à peine deux minutes, dans le trou du cul du monde, quelques danseuses suceront et caresseront le trou béant en rigolant, alors que pendant ce temps là, au sommet de la Tour Eiffel, un globule rouge zoophile s'envolera pétillant avec un surfeur de moutarde.


Il y a trois cent soixante mille ans et 2 jours, sous le chêne, un lutin sauvage a testé la charrue avant les bœufs sans lunette, alors que pendant ce temps là, dans la lande du pays du sud Gironde, une marguerite poilue suçait un mainate fasciste amoureux avec grand plaisir.


Cadavres Exquis - 2

A la tombé d’une nuit, au Caribou, de sages poètes se déshabillaient activement perchés sur un arbre alors que pendant ce temps là, à l’angle de la terre, la grenouille désirait un ver luisant curieux.


Un jour de grand sabbat, dans les entrailles de la terre, le Caribou, bien sûr, unifiait la lune avec une manivelle alors que pendant ce temps là dans la forêt primaire, un caniche hurlait sur une Fleshlight toute bleu.


Jamais, vers le milieu du temple solaire, une fêlure vivait les peuples avec émerveillement alors que pendant ce temps là à Lisbonne, des chevaux de toutes les couleurs croquaient les puces du roi recaressé.


A l’heure où toutes les pendules s’étaient arrêtées, dans le château de mon père, ma féminité sirotait cette dame avec une étoile alors que pendant ce temps là, derrière un rocher, le personnel hurlait à pleine voix en rêvant d’être dieu : « Cosette en Socquette ».


Il y a 20 ans, tout en haut de la montagne, une dame grandissait doucement un braquemard impressionnant avec une belle vue alors que pendant ce temps là au château des Nymphes, l’ombre de mon ombre se tourne vers des enfants et des adultes amoureusement martyrs.


Il y a bien des années, dans le désert, un gnome dormait avec de très gracieux pieds alors que pendant ce temps là une paire de jarretières et une tapette hystérique se servaient d'une passoire d’éjointé : si je le savais, je te le dirai.


Par une belle nuit d’été, dans le train, une jument verte masturbait vigoureusement l’ascenseur des censeurs en les chatouillant gaiment alors que pendant ce temps là dans les couilles de mon père, l’ayatollah XY2 observait un singe à l’envers.


Il y a 15 jours, au fond d’une grotte un bel athlète nu montait sur une chenille giroflée à damner un vicaire alors que pendant ce temps là en Iran, des fées et des chanoines dormaient avec Jean et patience…


Il y a 60 ans, déjà, à l’aube de la révolution des transsexuels, dans l’Orient Express, Monsieur jouait avec un satellite magique alors que pendant ce temps là au Macumba, un chaudron exposait de petits bonbons enfin délivrés dans une ferme agricole.


Maintenant, sur Mars, un clown triste philosophe obscurément par terre alors que pendant ce temps là, juste près de la gare, une paire de lunettes mettait fin à ses jours dans un verre en allant et venant au rythme des serpents.


Au temps de l’esclavage, à Cherbourg, un tout petit taon aborda une poule gorgée de jus alors que pendant ce temps là au Caribou, les joyeuses fées Yokka, qui s’en tapaient le coquillard, se tournaient les pouces avec des gadgets visibles et invisibles à l’œil.


Entre chien et loup, à Lisbonne, le lézard faisait des acrobaties sur un sujet profond alors que pendant ce temps là tout en haut de la branche d'un l’arbre, des chevaux sursautaient joyeusement dans la douleur chantante.


Au 3ème millénaire, dans une crique sauvage, la tour Eiffel démarre en pétaradant avec la sorcière du placard aux balais et dit : « Ben, en caribou… », alors que pendant ce temps là dans la vallée du Vercors, au château du caribou, la femme montait avec les fées pétées…


N’importe quand, en Afrique, dans le berceau de l’humanité : Ethiopie… Utopie, le gardien motorisait ces boules irradiées alors que pendant ce temps là sur la route, mon ex rigole des enfants roses et bleus…


Par un beau soir d’été à Paris, le grand schtroumpf scintillant fortifiait complètement ses blessures avec des moyens humains alors que pendant ce temps là dans la fontaine, Albert dansait avec grâce, accompagné du sanguinolent roi d’Espagne sanguinolent.


Ce matin, dans les montagnes du Rift, les princesses sautaient sur un champignon hystérique et romantique alors que pendant ce temps là, au Cinéma, un rossignol meuglait sur la folle qui s’affole à cru.


Au début du jour, sur une planète lointaine, un petit elfe exigeât que le train chantât alors que pendant ce temps là, sur la montagne, Toi… Moi… Nous… plombions la greluche et ses grelots en s’illuminant tendrement.


Dans un proche passé, dans la raie de mes fesses, Beth Dito joua au docteur avec les elfes émoustillés alors que pendant ce temps là, dans la vallée, une libellule jaune achetait l’espérance verte.


Avant l’existence de la terre, dans l’immense prairie d’Herbouilly, un hippocampe doré prenait ses pères, mères, frères et sœurs musclés alors que pendant ce temps là au-dedans de toi, l’homme au fouet virevoltait au vent des carottes violettes fluorescentes.


Maintenant, partout autour des fournaises, ma belle-mère dite « la moche… » se dispersait avec mon cousin glauque alors que pendant ce temps là dans l’infini cosmos, le ver luisant actionnait doucement son joyeux billet.


Un jour, ici ou là-bas, le Caribou à la queue fourchu nourrissait d’amour mielleux le clafoutis du pesant papy alors que pendant ce temps là dans les rues d’une citadelle, les enfants plongeaient amoureusement et élégamment sur une alouette.


Il y a bien longtemps, à Torremolinos, moi, je chantais merveilleusement « Blanche neige » alors que pendant ce temps là dans le réfrigérateur bleu, des spectateurs espéraient leur lait quand tu veux, où tu veux, comme tu veux.


Il y a 20 ans, dans le désert, un astronaute ivre gambadait gaiement sur une lettre alors que pendant ce temps là, dans les provinces du monde entier, les vaches extériorisaient merveilleusement leurs peurs avec la fée carabosse.


Hier, en France, un apollon disait non au troll vert luisant en le fuyant joyeusement alors que pendant ce temps là, dans la tirelire à ski, le mauvais élève mangeait une hirondelle enragée.


Ce dimanche 14 juin 2009, au bord de la mer, Méphisto démantelait allègrement la fleur de lys alors que pendant ce temps là, qu'est-ce que ma voisine de 15 ans illuminait miraculeusement ???


Dans un espace intemporel, au bord du ravin, une famille composée de 2 petites filles aimaient avec force les éléments à poils alors que pendant ce temps là un énorme éléphant de mer se mouchait passionnément dans de l’or.


Aujourd’hui peut-être, dans le château de la pucelle enchantée, la belle fée gore aux dents d’acier bouffait une Fleshlight alors que pendant ce temps là dans le castel, un champ tigré chantait à tue-tête avec une manivelle tranquille.


C’était, il y a deux jours, dans la gare, les enfants de la terre s’exilaient en larme alors que pendant ce temps là dans la forêt perdue, le chaudron magique et enchanté tordait le Plug de mon père en vélo


Episode 1

"Je me suis accroché à la fourchette

quand le satyre me sauta à la figure"

Charles Janus Monroe - 12.06.09 - 20 h 30

"Tu t'endors avec un bouquet de Muguet

et le lendemain, tu te réveilles mort..."

Frédéric - 12.06.09 - 23 h 00

"Image qu'on te pète au nez la première fois,

aujourd'hui, tu trouverais cela sublime"

Frédéric - 15.06.09 - 01 h 00


La Pensée du Soir

"Depuis que ma baignoire chante,

J'ai une pêche d'enfer. "

Frédéric - 23.06.09 - 22 h 12


Citation

"La Théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.

La Pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi."

Albert Einstein


Repos

Repos émotionnel
Page blanche utile
Recharge sensorielle
Evacuation futile

Travail supplémentaire accepté
Temps disposé grignoté
Travail créatif primitif stoppé
Temps à venir planifié

Bousculade d'images
Et tornades d'idées
Ruade loin des plages
Et escalade extasiée

Négation nocturne
Rêves continus

Acceptation diurne
Réalité discontinue


Je crois que je commence à comprendre...

La loi de Parkinson,

rien à voir avec la maladie du même nom,

veut que plus une entreprise grandit,

plus elle engage des gens médiocres

mais néanmoins surpayés.


Pourquoi ?


Tout simplement

parce que les cadres en place

redoutent l’arrivée de concurrents en puissance.


La meilleure manière de ne pas se créer

de rivaux dangereux consiste

à engager des incompétents.


La meilleure façon de supprimer

en eux toute velléité de faire

des vagues est de les surpayer.


Ainsi les castes dirigeantes se trouvent

assurées d’une tranquillité permanente

2008


2 x 20

Passé antérieur,
Avenir supérieur.

Progression systémique
Agitation systématique.

Evolution mentale positive
Révolution physique négative.

Embouteillage structurel mémoriel
Jouissance émotionnelle additionnelle.

Consolidation d'acquis empiriques
Existence extatique.

Amitié pacifiée de renouveau
Enfouissement décidé des rivaux.

Décisions importante
Situation non importante.

Choix renforcés et assumés
Tranquillité et sérénité retrouvées.

Mise au point transitionnelle
Ménage d'artifices existentiels


Un bruit dans la nuit

Un bruit dans la nuit
3 h 00 du matin,
A moitié, je suis endormi
Ce bruit est malin.

Un bruit dans la nuit
Répétitif et envoutant
Ce bruit envahissant nuit
Couvrant le bruit du vent.

Un bruit dans la nuit
Humain, inconnu ou poilu,
Ce bruit jamais ne réduit
Endormi je ne suis plus.

Un bruit dans la nuit
Lilly, prêt de moi,
Ce bruit me séduit
Elle ronronne avec émoi.

Un bruit dans la nuit
Un ange, à côté, allongé,
Ce bruit est ennui.
Une nuit écourtée.

Un bruit dans la nuit,
Au-dessus du lit,
Voisin accompagné ou éconduit
Viens d'en-haut par ici.

Trois bruits dans la nuit,
Doucement, naturellement,
Ces bruits rythment la nuit,
La nuit avance lentement.


Balade dans la Nuit

Au bord d’une fenêtre ensoleillée,
Une chaise sur le bord posée
Jubilait à la vue d’une mouche calfeutrée
Autour d’une aiguille circonstanciée.

Par là-bas, un faon passant
Pensait hier, qu’aujourd’hui
La lune n’apparaitrait pas absente
De ses vertus obscures et éclaircissantes.

La lune détestant être vu sans son son,
Le faon exposait son meilleur bois
Hurlant son désespoir sans son nom
Convenu au monde des rois.

La chaise, du bord de fenêtre changeant,
Alla prévenir une guêpe de guêpière vêtue
Du drame qui se jouait sans être vu,
Hurlant, criant, soupirant, respirant.

Expirante et endormie soudainement,
Au beau milieu d’une joyeuse ronde,
La chaise disparue à la une du monde
Dans un soudain et rare différent.

De deuil ensommeillé, le faon se para,
Pour deux lapés de courtoisie,
La lune, offrit, à l’allégorie et s’éclipsa,
Son meilleur profil droit comme un I.

Vert et gambadant, un ludisme sans artifice
Posé sur l’épaule d’une marquise guillotinée,
A son affection débordante et démente soumit
Les bois sans voix du faon hébété.

La chaise ressuscita sans complexe,
Attira complaisamment vers elle
Le faon confondu par le perplexe
De ce ludisme vert comme les airelles.

Jamais au grand jamais une distraction de fée
Il ne deviendrait par cette marquise,
Etêtée, rebutée, exaltée, exquise,
De déchéance toujours excitée.

S’emparant de l’aiguille circonstanciée,
Autour du chat, la mouche calfeutrée
Dans un point de croix se fit lancer
Avec l’espoir grandissant de déstabiliser.

Sur son pied-bot-d’estal affable,
Légèrement, la marquise chue à côté du faon aimable,
Mais, lentement, l’astre quotidien souri,
Et le rêve, pour toujours, fût fini.


Citation

"Qu'est-ce qu'une fleur ?

Un sexe géant qui s'est mis sur son trente et un."

Amélie Nothomb - Le Sabotage Amoureux


Dialogue entre extrémités

- Bonjour

- Bon pied

- Quand nous sommes-nous connus ?

- Le 16 octobre 1968. Tu es arrivé le premier et moi le dernier. Nous nous sommes toujours connus.

- A quoi sers-tu ?

- A te faire avancer, à te tenir droit, à voyager.

- Tu as une âme ?

- En fait, tu crois l'avoir dans la tête mais elle est aussi partout tout entière à ma surface. Je te connais par cœur et nous partageons la même.

- Pourrais-je me passer de toi ?

- Difficilement mais c'est possible, c'est ce dont tu as envie ? Même si je ne suis pas esthétiquement le plus joli, arrivés ensemble, ensemble nous devons rester.

- Tu es seul ?

- En fait nous sommes deux, alternatifs, complémentaires et opposés. Nous avons aussi deux cousines qui se trouvent un peu plus haut, elles sont utiles pour faire, manipuler, utiliser. Parfois, elles peuvent servir à avancer mais c'est à l'envers que cela se passe et ce n'est finalement pas très efficace dans ton cas, voire périlleux.
- Que puis-je faire pour toi ?

- Prends soin de moi régulièrement, reposes-moi de temps en temps, chouchoutes-moi le plus souvent mais surtout arrête de me mettre dans des endroits qui m'écrasent. Alors je t'emmènerai partout où tu voudras aller. Tu y penses, on y va.
- Comment fais-tu tout cela ?

- C'est ton libre arbitre qui te dirige tout entier mais c'est moi seul qui te permets d'avancer. Tout ton cops est en moi, ne l'oublie jamais, ce que tu ressens en haut, je le ressens en bas. Je ne sais pas plus de choses que toi, c'est juste une question de confiance l'un envers l'autre. Et si parfois je te donne un coup aux fesses, c'est pour ton bien.

- Et si je t'oublie ?

- Ne t'inquiètes pas, je me rappellerai à ton bon souvenir, tu ne peux pas m'oublier car tu sais que si je suis ici avec toi, en toi, je suis là pour que tout entier nous avancions ensemble. "Un pas l'un devant l'autre" est ma fonction, "ces pas" sont ta vie.


Ueid

Dieu se prosterne devant moi

mais dans le mauvais sens.

Il y avait la queue sur mon trône.

Le cul de Dieu a renversé la lumière.

Tu es assis dans tes pieds.

Aujourd'hui, il est 8 h 00.

Hier, il était 8 h 30.

Plus tu attendras,

Plus il fera jour, la nuit...

Tiens, c'est marrant, la chatte a changé de trou...


Cadavres Exquis - 1

Le voile se lève

Il était une fois, dans les Landes au milieu de la forêt, de soi-disant hommes et une grande sculptrice qui rigolaient en chantant devant la grotte aux mille parfums, or au crépuscule de l’hiver, au beau milieu des étoiles, une mouflette toute puissante, rassie mais encore fraiche, fit une ronde de bisous avec sa machine.

La vie dans le vent

En août, sous la table du salon, Victor Hugo, palpitant, pouffa énormément de rire à la vue d’un bon gâteau éclatant car à l’heure où chante le coq dans l’église au fond du jardin, Dieu, immense et très poilu, expliqua à une cape l'amour infini.

Un moment d’anthologie
A l’heure où le tonnerre gronde, au milieu d’une piste tracée dans la glace chaude, toutes les énormissimes âmes illuminent une montagne déserte en pissant sous les étoiles mais, peut-être un jour, surement demain, sur la treizième avenue, Camille Claudel, grosse, mâchera fortement la boulette magique avec une pelle à tarte.

Une aventure extraordinaire

Il y a 2000 ans, dans les toilettes sèches de Bladey, un monde et un tambour bedonnant et cérébral sculptaient sans relâche des épées sacrées, dégoulinantes de paillettes éclatées au vent. Car, il y a bien longtemps, dans une bouche de métro parisien, la méchante sorcière chauve pétarada le ver de terre qui se cachait de la poule sans son slip.

Le tourbillon

Dans un an, à la même heure, en Avignon pendant le festival des vénusiens aveugles et ventripotents, s’ouvrirent des graines de courges avariées et enthousiastes. Alors qu’il y a deux heures, dans un château des Carpates tombé en simplicité, le bucheron du coin, dur et gros, cousu un galet rose en finissant cette histoire follement.

La soupière du Cosmos

Pendant la dernière nuit étoilée, entre terre et ciel, la reine aux doigts carnassiers et enchantés, aboya vers un délicieux gâteau qui s’esclaffait goulument et, lors de l’éclipse d’un jour de merde, dans la nature, le vent, l’air, le soleil et une toute petite soixantaine de poils évoluèrent vers de petites boulettes à manger goulument.

Une petite histoire de clous

A 14 h 12, au fond de l’Océanie, un engoulevent à l’air revêche et serein, la pluie, le vent et le soleil calme, rirent et allèrent défendre les portes de l’enfer avec humour pendant que vers le début du matin, dans une autre galaxie, la couscoussière miraculeuse espionnait une pomme, et tout ça en gaspacho !!!

Tant va la cruche à l’eau
Un beau jour, dans la buanderie de la Marquise, la petite chatte rousse et blanche aux yeux verts schizophrènes maudît coa, coa, coa… l’humain, la forêt et les herbes avec une relative modération mais, au levé du soleil dans la forêt de Cassandre, le lutin endimanché et doré suça une chauve-souris en sautillant gaiement.

Une semaine à Bladey

Au paléolithique, au cœur des Landes, une belle petite libellule grosse et bleue malgré son âge embauma trois petites cuillères en écoutant de la musique mais quand l’heure sonna, vers l’endroit indéfiniment lointain, une toute petite fée microscopique s’envola avec une scie à métaux vers un éléphant rose.

Ode aux raisins

Après avant-hier, sous l’étoile fourbe, le chien du prestigieux maharadjah escalade de petits cornichons roses en respirant, en expirant… Rantanplan !!! Or, comme souvent dans le canyon du Colorado, la plante carnivore hurle sa joie immense et s’envole dans un ovni avec délicatesse.


Cohérence Mémorielle Constructive

Il existe mille Manières de

Définir notre fragile Existence,

Mille manières de lui donner un Sens,

Mais ce sont nos Souvenirs

Qui lui donnent cette Cohérence,

Qui l'entravent dans son Contexte,

Un patchwork infini d'Images,

De Peurs, de Passions et de Regrets,

Car c'est la douce Ironie de la Vie,

De nous contraindre d'Embrasser

L'Ombre avec la Lumière,

Le Bien avec le Mal,

La Réussite avec l'Echec,

C'est ce qui nous Distingue,

C'est ce qui nous rend Unique,

Et au bout du Compte,

C'est ce qui la rend si Précieuse.

Heroes (E.8-S.2)


212

Vivre ou exister

Irrésistible secondée

Rêve irréaliste tronqué

Truchement facilité

Uni dans une virtualité

Ecœurante d'insincérité

L'absence de vie est née

Leurre fait de 0 et de 1 électrifiés

Exister, à tout prix exister...


Parenfer

Au Paradis,

Un Sortilège Nyctalope

Réuni Toujours Sommairement.


L'Œil de Marie

Innocente Coupable d'une

Idéologie Humaniste Autoritaire

Mère d'un Désordre Patriarcal

Elitiste et Dégradant

1988


Cathy

"Come to me Scared Princess !!!"


La Souris et le Saule Pleureur

Un saule pleureur éclata de rire

à la vue d'une souris draguant un éléphant

au cœur de Rubis.


Elsa

Oui Monsieur,

Six bateaux seraient inacceptables dans cette cave,

Moi-même, y parviendrais-je ?

Oseriez-vous entrer avant elle ???

 


L'Aveugle

Regardez-vous ce que je regarde ?

Je regarde où vous regardez

Pour voir si vous regardez

Ce que je regarde.

Si vous ne regardez pas ce que je regarde

Alors je regarde où vous regardez

Pour regarder ce que vous regardez.

En regardant où vous regardez

A mon tour, je regarde ce que vous regardez.

Mais vous ne regardez rien, alors je ne vois rien.